Recemment, l’une de les amies a foutu au monde un adorable petit garcon.

Recemment, l’une de les amies a foutu au monde un adorable petit garcon.

Nous avons souvent discute lors de sa grossesse, autant des petits moments que des moments difficiles.

Nous avions d’ailleurs decide que, lorsqu’elle aurait accouche, nous vous proposerions une rapide FAQ speciale grossesse , pour qu’elle puisse vider son sac (haha) !

Je ne vous apprendrai rien en vous disant qu’etre enceinte c’est top, mais que le chemin est parfois seme d’embuches (ce qui fut le cas de Sandie).

Je lui ai donc installe plusieurs questions auxquelles elle a repondu concernant vous de bonne grace.

Mais treve de blablas, car ma jeune maman (vous allez voir) est une grande pipelette ! Elle vous livre l’ensemble de ses ressentis avec beaucoup d’emotion ainsi que justesse. Je vous laisse en sa compagnie Afin de votre magnifique temoignage maternel …

Hello Sandie ! Pour commencer, pourrais-tu te presenter promptement a des lectrices ?

Salut ! J’ai 24 annees, j’habite infirmiere. J’ai eu Fabien depuis maintenant 4 ans et nous sommes maries depuis 1 an.

Aviez-vous « planifie » la grossesse ou est-ce arrive tel ca ?

J’ai grossesse etait planifiee et surtout tres attendue Afin de nous deux ; mon emploi ne nous ayant gui?re permis de nous lancer plus tot dans une telle aventure. Nous avons donc patiente et laisse passer le mariage avant une projet de bebe.

Fabien etait-il avec toi quand tu as appris que tu etais enceinte ?

Alors non, Fabien n’etait pas avec moi. On esperait l’ensemble des deux que votre soit bon, j’avais des signes depuis quelques temps libre deja. A mon retour de voyage de noces, impatiente que j’habite … le 1er test etait negatif (fera beaucoup trop tot). Ensuite, compte tenu des douleurs que j’avais, que j’suis sure nombre d’entre vous connaissent si bien (douleur bide et dos) ; je me suis dit que votre ne pourrait i?tre jamais Afin de ce mois-ci, que des fameuses regles arriveraient (chose que vous haissez et apprehendez tellement durant des essais bebes…). Le week-end passe et enfin que dalle ne s’etant declenche, j’ai decide d’effectuer 1 test sans rien penser a Fabien. Et l’apparition aussi si legere soit-elle une 2e petite ligne rose est tout juste inexplicable… bonheur, excitation, angoisse http://datingmentor.org/fr/hitch-review/ qu’il y ait premonitoire, on relit 3 fois le mode d’emploi parce qu’on ne la deniche pas suffisamment marquee… bref desequilibre emotionnel complet ! Et donc, second test le lendemain matin Afin de confirmer et i  chaque fois ces deux petites lignes tellement desirees . J’ai appris ma grossesse a Fabien le lendemain, qui ne s’y attendait gui?re du tout etant donnees les douleurs que j’avais pu avoir les semaines precedents. Une tototte dans un paquet de m&ms, moment grave a pas … le debut d’une aventure !

Comment ont reagi ta famille et tes proches lorsqu’ils ont appris la nouvelle ?

Enormement de bonheur ainsi que joie pour tout le monde, en revanche sans surprise. Tout un chacun savait que l’on desirait vite 1 bebe, le mariage ayant eu lieu peu de temps avant. Nos familles et amis s’attendaient d’un moment a l’autre a l’annonce d’une grossesse. Nous n’avons gui?re tenu nos 3 mois tel beaucoup font … impatients de partager une bonheur. Et ayant eu une 1e grossesse pas forcement facile, je ne regrette pas d’avoir eu de l’univers autour de nous pour nous soutenir. De toute maniere entre les symptomes plus que presents, un arret de travail premature et un ventre tres vite arrondi … nous aurions eu enormement de mal a le cacher.

Peux-tu nous resumer le deroulement de ta grossesse ?

Je n’ai pas eu une 1e grossesse de reve meme si je le referais sans hesiter une seconde fois. Tout a plutot bien commence, la grossesse est arrivee tres vite et sans complication, et cela est deja une chance aujourd’hui… J’ai eu enormement de signes des les premiers journees (aussi que je ne savais meme gui?re que j’etais enceinte) : maux de ventre, seins gonfles et douloureux, migraine, vertiges, nausees, sensible aux odeurs mais principal de l’ensemble de : c’est la fatigue. Mais nullement la fatigue apres un week-end de fete ni apres une semaine de travail epuisante… non une fatigue ou on se sent juste videe, incapable de lutter contre. Un besoin de dormir intense mais la fatigue est forcement la. Bref j’etais une loque !

A 1 mois de grossesse, j’ai eu un saignement qui m’a amene aux urgences… enfin votre n’etait que dalle. Heureusement ! Mais je vous raconterai legerement plus en detail votre evenement un brin plus bas. Depuis le debut une grossesse j’avais des douleurs dans le bas ventre tres genantes et qui amplifiaient a l’effort. Gros handicap me concernant qui suis infirmiere et passe ma journee debout et a marcher. Malgre que mon medecin m’ait rassuree et m’ait explique que votre n’etait pas inquietant et qu’il s’agissait de douleurs ligamentaires, les journees de travail etaient De surcroi®t qui plus est compliquees. Les douleurs ne s’estompaient aussi plus au repos, j’attaquais le taf en ayant deja en gali?re, aussi en fin de journee… je vous laisse imaginer. J’ai donc ete arretee a environ 1 mois et demi de grossesse. L’arret n’etait jamais evident pour autant. Certes, j’etais a la maison, mais j’etais obligee de reduire le rythme. Je n’arrivais jamais a gerer domicile et le quotidien comme avant avec mes douleurs. Quelle frustration d’etre a demeure et de ne point faire grand-chose, d’observer le menage a faire etc ainsi que ne pas i?tre capable de le faire.

A 2 mois et demi, on m’a decouvert votre hematome lors de l’echo (entre l’uterus et la poche). Medecin plutot rassurant mais nous ne savions nullement si l’hematome etait occupe a reduire ou pas. Grosse angoisse a nouveau et et puis il fallait tarder Afin de savoir si ca allait se resorber. Et repos strict, lever pour pipi et faire a manger. Entre mon bureau et le lit avec un moment de novembre … bonjour le moral !

A 4 mois et demi, nouvelle echo qui ne laisse voir aucun hematome . Enfin disparu celui-ci… d’ailleurs 2e bonne nouvelle c’est l’echo pour enfin connaitre son sexe a notre babychou ! Un petit mec ! Oh joie ! Toute ma grossesse a ete rythmee avec nos douleurs ligamentaires toujours handicapantes, nullement un jour de repit donc une vie en permanence au ralenti, c’est le moins que l’on puisse reconnai®tre.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *